jeudi, août 11, 2022

Sabry Pascal Dabou : pourquoi autant de grèves dans le secteur du transport aérien ?

Must Read

A l’approche de la saison estivale, le ciel européen s’assombrit de plus en plus. En effet, les appels à la grève ne cessent de se multiplier au sein des compagnies aériennes. Si les professionnels de l’aviation privée prévoyaient une hausse de réservation cet été. Les risques pour que les tendances s’inversent sont très élevés. En effet, si les grèves s’intensifient, les clients risquent d’emprunter d’autres moyens de transport pour partir en vacances. En effet, outre les lignes commerciales, ces derniers ont encore le choix entre partir en bus (si la destination se trouve dans le territoire européen) ou encore louer une voiture. Dans cet article, Sabry Pascal Dabou, un professionnel qui évolue dans le secteur de l’aviation privée nous explique pourquoi il y a autant de grèves dans le secteur du transport aérien.

Pourquoi il y a autant d’appels à la grève au sein des compagnies aériennes ? par Sabry Pascal Dabou

En Europe, les professionnels qui travaillent dans le secteur du transport aérien mettent en garde les dirigeants  contre l’été chaotique qui s’annonce. En effet, face à la reprise brutale des activités, les salariés sont sou pression. Et leurs conditions de travail sont drastiques. Selon Sabry Pascal Dabou, les syndicats de 5 pays (Italie, Portugal, Belgique, France et Espagne) ont appelé les employés de Ryanair à la grève. Les hôtesses ainsi que les stewards de la plupart des compagnies aériennes demandent à ce que les dirigeants respectent le droit du travail. Aussi, ils veulent une revalorisation salariale. D’après Sabry Pascal Dabou et Damien Mourgues, représentant du SNPNC (Syndicat national des personnels navigants commerciaux) : « la compagnie ne respecte pas les temps de repos tels qu’ils sont prévus par le code de l’aviation civile ». C’est l’une des principales raisons qui poussent les salariés à faire la grève en France. Un peu partout en Europe, les syndicats affirment qu’il n’y a pas assez d’effectifs dans les compagnies aériennes. Selon un professeur à la Montpellier Business School, Paul Chiambaretto : Au cours des deux dernières années, il y a eu plusieurs plans de départs volontaires au sein d’un certain nombre de compagnies aériennes, plus particulièrement chez les low-cost qui ont tendance à sous-traiter une partie de leur activité, que ce soit les activités aériennes ou les activités aux aéroports. Cela explique donc la colère des salariés et l’appel à la grève.

Qui sont les plus touchés par la grève ?

grève dans les aéroports
crédits : pixabay

Selon Sabry Pascal Dabou, ce sont les compagnies aériennes low-cost qui sont les plus touchées affectées par la grève. Parmi ces dernières, il y a EasyJet. En effet, l’USO (Union syndicale ouvrière) a prévu 9 jours de grève pour le mois de juillet. Principalement dans les aéroports espagnols (Malaga, Majorque, Barcelone…). Seules les journées du 23 et 24 juillet seront épargnées confirme l’USO. En Espagne, la grève est plus ou moins justifiée. Il faut savoir que ce sont eux qui ont les salaires les plus bas dans toute l’Europe : 950 euros par mois. Sans action concrète de la part des dirigeants, les salariés annoncent un été chaotique. En somme, le manque d’effectif, les conditions de travail drastiques, le non-respect du droit de travail et les salaires insuffisants font partie des raisons qui incitent les salariés à freiner toutes activités qui permettent aux compagnies aériennes de tourner normalement.

- Advertisement -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisement -spot_img
Latest News

Comment rendre les cils plus épais ?

Les cils sont des poils qui recouvrent...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img